Cheval Miniature activités,adultes,animaux,équipement S’essayer à l’équitation – ce qu’il faut savoir

S’essayer à l’équitation – ce qu’il faut savoir



Ceux qui ne pratiquent pas le sport ne penseront pas forcément « fitness » lorsqu’on leur parle d’équitation. Et pourtant ! La pratique des activités équestre peut vous donner bien des courbatures, on le garanti ! L’équitation développe tous les groupes musculaires – en particulier les jambes, les fessiers et le dos – mais aussi la coordination, l’équilibre et même la souplesse (restez assis quelques heures sur un grand cheval et vous verrez). Mais en plus, c’est un réel jeu mental, puisqu’il s’agit de travailler en harmonie avec une bête de 500kg en moyenne, aux instincts naturels et réactions parfois imprévisibles …

Silhouette of Person Riding Horse on Body of Water Under Yellow Sunset… Mais quel jeu ! Lorsque vous en avez compris les règles de bases, et surtout dès que vous avez réussi à connecter avec votre monture, ce n’est plus que bonheur absolu. Certes, il faudra des années – voire toute une vie – de pratique avant de pouvoir se dire maître équestre, mais l’équitation est une pratique de patience, de développement et de réflexion. Ce n’est pas pour rien que c’est un excellent sport pour les enfants, les aidant à développer leur maitrise physique mais aussi leur relation aux autres et à la nature.

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour s’y mettre. Contrairement à d’autres sports, l’équitation se pratique même à un âge avancé. On voit d’ailleurs des athlètes olympiques bien dans leur cinquantaine, voir plus ! Bien sûr, le sport comporte des risques notables et il convient d’être un minimum en forme pour démarrer. N’hésitez pas à pratiquer un peu de course à pied ou de yoga à coté, et surtout à demander l’avis de votre médecin si vous comptez vous inscrire en centre équestre. Pour commencer, pourquoi ne pas se donner un avant-goût avec une introduction en cours d’équitation, ou une balade à cheval ? Sport comptant des dizaines de milliers de licencié(e)s en France, l’équitation est assez accessible en termes d’installations. Il y a surement un centre près de chez vous ; et pour en trouver qui proposeront juste une séance sans engagement, on vous conseille un coffret sport (type Smartbox) qui vous donnera un bon choix d’établissements testés et approuvés.

Alors, la séance d’intro est réservée ? Vous appréhendez un peu ? Ne vous en faites pas ! Ce qu’il faut porter, à quoi vous attendre … on vous dit tout !

Ce qu’il faut porter

Inutile de s’équiper entièrement, mais il y a quelques précautions à prendre pour être à l’aise et bien couverts. Ne faites pas l’erreur de monter en jean – trop épais et pas assez souple – ni en pantalon trop fin (attention au frottement de la selle !). Les shorts aussi sont hors limite. Prenez un legging épais, un jogging ou un pantalon bien élastique. Il n’est pas conseillé de monter en manches trop courtes : d’une part pour éviter les coups de soleil, d’autre part pour se protéger les épaules en cas de chute ou de branches.
Côté chaussures, il vous faudra un minimum de talon – la plupart des boots feront l’affaire !
Il vous faudra bien sûr un casque, mais celui-ci vous sera prêté sur place.

Rencontrer votre monture

Lorsque vous arrivez, votre instructeur pour la journée vous présentera votre monture. Nul ne doute que vous serez intimidé ! Mais ne vous en faites pas : les chevaux sont spécialement sélectionnés pour les débutants, et ce sont de véritables nounours. Si c’est la taille qui vous intimide, n’hésitez pas à en faire part à votre moniteur, qui pourra peut-être vous trouver un grand poney, si votre gabarit s’y prête (vous seriez mal à l’aise sur un cheval ou poney trop petit, croyez-nous !).

C’est normal d’être un peu nerveux mais ne vous en faites pas ! Du brossage à la tenue des reines en passant par la mise en selle, un moniteur sera toujours à votre côté. Parlez à votre monture, faites sa connaissance en la caressant et lui offrant une poignée d’herbe, et vous en serez de suite plus rassurés.

En selle !

Ça y est, vous êtes montés ! Vos premiers pas se feront en général en carrière (une étendue de sable découverte, ronde ou rectangulaire) ou en manège (une arène couverte), avec l’instructeur au sol. Il ou elle saura vous guider sur la position à adopter et les gestes essentiels. Vous commencerez par le pas, l’allure marchée … et si tout se passe bien vous passerez au trot ! Ce n’est pas forcément rapide, mais qu’est-ce que ça rebondi ! Forcément, au début, ce n’est pas très confortable ni naturel, mais patience, ça viendra.

Un mot d’ordre …

RELAX ! Détendez-vous, souriez, amusez-vous ! La sensation à cheval peut être grisante si vous prenez le temps de l’apprécier. Surtout, si vous êtes mal à l’aise avec la vitesse, parlez-en à votre moniteur, qui s’assurera que vous vous amusiez avant tout. Et si tout ça vous plait, il ne vous manque plus qu’à réserver votre prochaine leçon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *